Combien d'argent un investisseur doit-il garder en réserve ?

Michele Sasson

19/02/2021

Tout le monde sait qu'il ne faut investir qu'avec de l'argent qu'on peut laisser de côté. Le problème, c'est que l'avenir est incertain.

Tout le monde, investisseur ou épargnant, a besoin d'une réserve. C'est la poire pour la soif: de l'argent sur votre compte courant ou d'épargne auquel vous pouvez accéder en cas d'urgence. Vous en aurez peut-être besoin pour un toit qui fuit, une nouvelle machine à laver, des réparations de voiture etc.

Sur le site Web du CeBud, le Centre belge de conseil et de recherche budgétaires, vous ne pouvez calculer que ce dont votre famille a besoin pour vivre, y compris les taxes, les assurances, les coûts de consommation et le loyer ou l'hypothèque.

Une famille de deux adultes et deux enfants d'âge scolaire a rapidement besoin d'environ 5.000 euros par mois:

  • 3036,89 euros pour les dépenses fixes telles que le loyer ou l'hypothèque, la consommation, les assurances, les taxes, la télévision ou internet
  • 1716,53 euros d'allocation de subsistance pour la nourriture, les vêtements, l'argent de poche, le matériel de nettoyage, la détente, l'éducation et les transports publics, par exemple
  • 111,93 euros d'économies pour remplacer des biens de consommation tels que des meubles ou un congélateur

Dans cet exemple vous arrivez à 4.865,35 euros. Pouvez-vous investir avec ces 112 euros d'épargne ?

Épargner

Si vous n'avez pas de tampon, il est plus judicieux d'épargner ce montant que de l'investir directement en bourse. Par exemple, économisez 10 ou 20 pour cent de votre revenu jusqu'à ce que vous obteniez une réserve.

Vos projets

Si vous avez de grands projets pour le (proche) avenir, comme acheter une maison ou faire un tour du monde, il est judicieux de mettre de l'argent de côté pour cela maintenant.

L'épargne peut être un bon moyen de vous assurer d'avoir cet argent à l'avenir.

Si vous prévoyez plus loin dans l'avenir, par exemple dans un délai de dix ans ou plus, vous pouvez envisager d'investir selon votre profil de risque. Même dans ce cas, vous devez vous assurer d'une réserve est en cas d'imprévu.

Les principaux risques

Y a-t-il encore des situations pour lesquelles vous pourriez avoir besoin d'argent à l'avenir? Ou tous vos risques sont-ils couverts par une assurance? En voici quelques-uns à surveiller:

  • Que se passe-t-il si vous ou votre partenaire devenez invalide ou au chômage? Pouvez-vous vivre avec un seul revenu? Pouvez-vous absorber moins de revenus en travaillant plus? Pouvez-vous encore rembourser votre prêt?
  • Et si vous ou votre partenaire décédiez? L'autre peut-il encore tout payer? Une assurance solde restant dû est-elle versée pour rembourser (une partie) du prêt?
  • Si vous prenez votre retraite bientôt, il est fortement conseillé de voir à quel point votre revenu total sera évalué. Si vous souhaitez compléter votre revenu, il vaut mieux commencer à épargner que d'investir.

Aide d'un planificateur financier

Vous n'avez aucune idée de ce dont vous avez besoin? Dans ce cas, vous pouvez également vous adresser à un planificateur financier. Il calcule exactement pour vous quels sont les risques et quand, comment vous les couvrez et combien il vous reste à investir ou plus prudemment à épargner.

Lisez aussi

Sur Comptesdeplacement.be, vous pouvez comparez parmi les meilleurs comptes de placements et de fonds disponibles en Belgique. Vous pouvez comparer leurs frais et coûts et leurs caractéristiques, et bien vous informer et ensuite, ouvrir la plupart des comptes directement en ligne.